Discussion:
Comment filtrer du Vin de noix?
(trop ancien pour répondre)
Jerry Khann
2006-02-14 10:43:04 UTC
Permalink
Bonjour,

Voilà un nouveau post pour les statisticiens :-)

*****

J'ai mis en bouteille mon vin de noix en décembre dernier.

Comme il y avait une amertume prononcée, j'ai fait un
collage au blanc d'oeuf. L'amertume à pas mal disparue
mais pas tout à fait :-(

Problème: maintenant j'ai un dépôt récalcitrant au fond de
mes bouteilles.

Récalcitrant car un premier transvasement par siphonage
a certes diminué la quantité de dépôt, mais pas suffisamment
à mon goût: 1 cm dans une bouteille de 1L!

J'ai essayé de filtrer avec un filtre à café, mais c'est impossible:
ça ne passe plus du tout dès le 1er 1/5 de la bouteille!

En effet, ce dépôt est très visqueux, et surtout il semble y
en avoir encore beaucoup en suspension, et qui ne veut pas
retomber!

Questions
1- faut-il filtrer ce truc?
2- comment filtrer ce truc?
3- ce truc étant du blanc d'oeuf (BO), donc de l'albumine, ça
se coagule à la chaleur.
a- Est-ce une bonne idée de chauffer le vin de noix pour
coaguler le BO qui du coup sera plus facile à filtrer?
b- A quelle température le BO coagule-t-il?

Question subsidiaire
4- l'amertume résiduelle disparaîtra-t-elle avec le temps?

Merci d'avance de vos nombreuses contributions
A+
--
Jerry Khann


Adresse invalide: retirer le bouchon _O_ et .invalid
didier michaud
2006-02-14 10:53:03 UTC
Permalink
Le Tue, 14 Feb 2006 11:43:04 +0100, "Jerry Khann"
Post by Jerry Khann
En effet, ce dépôt est très visqueux, et surtout il semble y
en avoir encore beaucoup en suspension, et qui ne veut pas
retomber!
Tu en as sûrement trop mis, compter un blanc d'oeuf pour 50 litres,
attendre 3 semaines mini avant de soutirer. Ne te reste plus qu'à
patienter pendant que ça dépose.
Sylvie L.
2006-02-14 11:01:20 UTC
Permalink
Bonjour,

après un long repos de ton vin, moi j'ai une méthode qui fonctionne pas trop
mal du tout.

je prends un grand entonoir où à l'interieur je déplis de la gaze hydrophile
(stérile), je filtre en deux fois.

la premiere fois il n'y que deux feuilles de gaze et la seconde filtration
4 .

et de la patience....

attention il existe de la gaze résorbable qui durcit et fond en contact d'un
liquide
Post by didier michaud
Le Tue, 14 Feb 2006 11:43:04 +0100, "Jerry Khann"
Post by Jerry Khann
En effet, ce dépôt est très visqueux, et surtout il semble y
en avoir encore beaucoup en suspension, et qui ne veut pas
retomber!
Tu en as sûrement trop mis, compter un blanc d'oeuf pour 50 litres,
attendre 3 semaines mini avant de soutirer. Ne te reste plus qu'à
patienter pendant que ça dépose.
Jerry Khann
2006-02-14 13:34:42 UTC
Permalink
Post by Jerry Khann
Bonjour,
après un long repos de ton vin, moi j'ai une méthode qui fonctionne pas trop
mal du tout.
je prends un grand entonoir où à l'interieur je déplis de la gaze hydrophile
(stérile), je filtre en deux fois.
la premiere fois il n'y que deux feuilles de gaze et la seconde filtration
4 .
et de la patience....
attention il existe de la gaze résorbable qui durcit et fond en contact d'un
liquide
Ok: c'est noté, j'essaye ça bientôt!
--
Jerry Khann


Adresse invalide: retirer le bouchon _O_ et .invalid
Jerry Khann
2006-02-14 13:34:08 UTC
Permalink
Post by didier michaud
Tu en as sûrement trop mis, compter un blanc d'oeuf pour 50 litres,
attendre 3 semaines mini avant de soutirer. Ne te reste plus qu'à
patienter pendant que ça dépose.
Heu ... j'en ai mis 4 pour 14 litres :-(

Ben je ne savais pas! Et pi y'a que ceux qui n'essayent pas
qui ne se trompent pas!

Mais c'est promis: je ne recommencerai pas!
--
Jerry Khann


Adresse invalide: retirer le bouchon _O_ et .invalid
Droger Jean-Paul
2006-02-14 10:59:40 UTC
Permalink
Post by Jerry Khann
Bonjour,
Voilà un nouveau post pour les statisticiens :-)
*****
J'ai mis en bouteille mon vin de noix en décembre dernier.
Comme il y avait une amertume prononcée, j'ai fait un
collage au blanc d'oeuf. L'amertume à pas mal disparue
mais pas tout à fait :-(
Problème: maintenant j'ai un dépôt récalcitrant au fond de
mes bouteilles.
Récalcitrant car un premier transvasement par siphonage
a certes diminué la quantité de dépôt, mais pas suffisamment
à mon goût: 1 cm dans une bouteille de 1L!
ça ne passe plus du tout dès le 1er 1/5 de la bouteille!
En effet, ce dépôt est très visqueux, et surtout il semble y
en avoir encore beaucoup en suspension, et qui ne veut pas
retomber!
Questions
1- faut-il filtrer ce truc?
2- comment filtrer ce truc?
3- ce truc étant du blanc d'oeuf (BO), donc de l'albumine, ça
se coagule à la chaleur.
a- Est-ce une bonne idée de chauffer le vin de noix pour
coaguler le BO qui du coup sera plus facile à filtrer?
b- A quelle température le BO coagule-t-il?
Question subsidiaire
4- l'amertume résiduelle disparaîtra-t-elle avec le temps?
Merci d'avance de vos nombreuses contributions
A+
Ouais, si tu veux du vin de noix, faut t'attendre à de l'amertume,
sinon tu achètes du commercial dont seule l'étiquette a "vin de noix",
le reste étant fait pour que tu aimes!!

Donc faudra faire un autre vin la prochaine fois!

Pour répondre à ta question: tu attend un bon mois, voire 2, et pour
filtrer faut pas commencer par le plus fin, tu n'y arriveras pas; faut
sacrifier un morceau de tissu (blanc au début, il deviendra très vite
brun et impossible à blanchir) assez grand dans un gros entonnoir!

Je commencerais bien avec un ancien drap de lit déchiré, puis plus fin
et enfin tu peux terminer au buvard ou filtre à café!!

Mais c'est pas gagné sans perdre du vin, car tu as du mettre beaucoup
trop de blanc d'oeuf!!
--
Jean-Paul DROGER (pour me joindre en direct:
anti.droger.jean-***@allamou.fr enlever "anti." et remplacer "allamou"
par "wanadoo"; to write me directly :anti.droger.jean-***@allamou.fr,
remove "anti." and replace "allamou" by "wanadoo".
Jerry Khann
2006-02-14 13:52:10 UTC
Permalink
Post by Droger Jean-Paul
Ouais, si tu veux du vin de noix, faut t'attendre à de l'amertume,
sinon tu achètes du commercial dont seule l'étiquette a "vin de noix",
le reste étant fait pour que tu aimes!!
Mais il est "ouf" celui-là!
Le vin de noix on le fait nous-même dans la famille! :-)

Bon, par contre, j'ai peut-être laissé les noix trop longtemps,
ou le rosé que j'ai utilisé était trop chargé en Syrah, ou ...

De plus, quand je dis amertume, ce n'est pas un euphémisme!
C'était bien plus amer que d'habitude... c'est peut-être les noix ...
Post by Droger Jean-Paul
Donc faudra faire un autre vin la prochaine fois!
Ben j'ai à mon actif quelques "vin d'épices" ou "vins de cerise" qui
sont partis à une vitesse jamais vue!

Donc: NON! Pas un autre vin! Il me faut apprendre et me perfectionner
voilà tout! Je ne suis pas du genre à renoncer! Mais plutôt à persévérer.

"Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre,
ni de réussir pour persévérer" disait Le Taciturne!
Post by Droger Jean-Paul
Pour répondre à ta question: tu attend un bon mois, voire 2, et pour
filtrer faut pas commencer par le plus fin, tu n'y arriveras pas; faut
sacrifier un morceau de tissu (blanc au début, il deviendra très vite
brun et impossible à blanchir) assez grand dans un gros entonnoir!
Ok: le coup de la gaze évoqué aussi par Sylvie L.
--
Jerry Khann


Adresse invalide: retirer le bouchon _O_ et .invalid
Droger Jean-Paul
2006-02-14 14:20:35 UTC
Permalink
Post by Jerry Khann
Mais il est "ouf" celui-là!
Le vin de noix on le fait nous-même dans la famille! :-)
Bon, par contre, j'ai peut-être laissé les noix trop longtemps,
ou le rosé que j'ai utilisé était trop chargé en Syrah, ou ...
bon les noix, sans feuilles à la St Jean +- 2 semaines (enfin pour que
le bois de la noix ne soit pas encore formé), les couper menu et les
laisser 6 semaines environ dans vin + alcool pour que le total titre
plus de 16°C afin d'éviter un départ de fermentation!!


pour le vin je ne prend que du rouge de bonne qualité, en général un
côte du Rhône du sud, avec justement un max de Syrah, titrant 13 °C au
moins d'alcool... et qui effectivement doit friser le 1.5 à 2 € au
litre en vrac je crois!

si je ne trouve pas, cela arrive ce sera un corbière du même gout ou je
continue de chercher dans les marchands de vin en vrac!!

Sinon bon courage, 4 oeufs pour 14 litres, cela doit bien coller (quand
j'étais gamin, les paysans de mon entourage prenaient 6 blancs pour un
tonneau d'un m3 à peu près, j'y entrais pour le nettoyer)
--
Jean-Paul DROGER (pour me joindre en direct:
anti.droger.jean-***@allamou.fr enlever "anti." et remplacer "allamou"
par "wanadoo"; to write me directly :anti.droger.jean-***@allamou.fr,
remove "anti." and replace "allamou" by "wanadoo".
Ian Hoare
2006-02-16 11:17:59 UTC
Permalink
Salut/Hi Jerry Khann,

Ça fait des années que je fais un vin de noix et il est vrai que ceci peut
avoir pas mal d'amertume. (Je te donnerai ma recette en bas, d'ailleurs, car
le mien demande même d'avantage de macération).

le/on Tue, 14 Feb 2006 11:43:04 +0100, tu disais/you said:-
Post by Jerry Khann
Comme il y avait une amertume prononcée, j'ai fait un
collage au blanc d'oeuf.
C'est interessant, je n'ai jamais pensé d'utiliser un collage pour cela,
plutôt pour faciliter la clarification. Et pour cela j'utilise de la
Bentonite, que j'ai acheté chez un fournisseur de produits de viticulteurs.
Ceci marche impeccablement bien, mais il faut de la patience.

J'ai vu que tu as eu des suggestions comment s'en sortir pour ce que vous
avez, et donc je te fais des suggestions pour l'avenir.

Le bentonite s'utilise dans des doses comme 5 gms par 10 litres. On commence
en diluant l'argile (car c'est un argile, difficile à disperser) avec un peu
(disons 100 mls) du vin, en utilisant un batteur ou mixeur électrique,
pendant une bonne dizaine de minutes, afin d'obtenir une espèce de "boue"
bien homogène. On ajoute cette suspension au vin en remuant bien
energétiquement afin de la disperser regulièrement. Ceci est essentiel, car
il fait que tous les particules soient en contacte avec l'argile.

Une fois la mélange effectuée, on décante en bouteilles, et on les laisse
fermée mais verticale une bonne dizaines de jours (pas trop longtemps car
parait-il des odeurs peuvent se developer avec une longue contacte). J'ai
trouvé que 10 jours est une bonne moyenne, et que le dépôt sera assez solide
au bout de ce temps.

Puis ou on peut décanter soigneusement, ou on peut soutirer par syphonage.
De toute façon, il est une bonne idée d'arreter AVANT que les dépôts se
transvasent, et de mettre tous les dépôts dans une ou deux bouteilles afin
de les permettre de se consolider d'avantage et re-décanter. En fait ce que
je fais est de décanter tout le vin une deuxième fois, afin vraiment
d'éliminer tout dépôt. Pour les 30 litres que je fais tous les ans, le
travail de collage ne prends pas plus de 2 heures divisé en trois étapes.

Voici la recette que j'utilise.

Vin De Noix

5 litre corbieres ou vin 12 degres
1 litre eau de vie (alcool)
1 kg sucre
30 noix fraiche
12 feuilles verte de noyer

Ecraser les noix (porter des gants) avec un marteau, couper les feuilles de
noyer en petits morceaux. Les mettre dan un bonbonne [grande bouteille (7
l min)] verser le sucre et les liquides. Bien remuer. Laisser macerer un an
en remuant de temps en temps. Bien filtrer et mettre en bouteille.

Recette de Pierrette Belpeuch, Nonards, Corrèze

Yield: 6 litres
--
Amitiés, Ian Hoare
http://www.souvigne.com
Boite aux lettres toujours pleine, écrivez à: ianhoare au nom de mon domaine
Dimitri
2006-02-20 17:43:38 UTC
Permalink
Salut Ian,
Post by Ian Hoare
5 litre corbieres ou vin 12 degres
1 litre eau de vie (alcool)
1 kg sucre
30 noix fraiche
12 feuilles verte de noyer
Bon je m'y suis essayé l'année dernière, avec 1kg de sucre, je trouve cela
trop sucré, c'est de la liqueur ! J'ai fait la R7, ci dessous de JP Mutin.
L'année prochaine, je mets moins de sucre et pas d'orange, moitié moins de
canelle et clou de girofle et je rajoute des feuilles. Par contre au bout de
3 mois, pratiquement tout avait "fondu" !
C'est bon, mais cela a plus gout de Martini que de noix...;o))
Pour filtrer, un filtrage grossier avec de la gaz, puis un filtrage fin au
filtre à café en mettant 6 bouteilles en route simultanémant. C'est
long...;-))

VIN DE NOIX (JPMutin -- ma R7 du 18/06/2005)

Pour 10 -12 litres environ: Macération: 40 jours.

10 litres, de vin rouge à 13°
1.75 kg de sucre cristallisé
1,5 l d'alcool à 90°
2 oranges non traitée
10 clous de girofles
2 bâtons de cannelle
48 noix vertes (c'était de petites noix)

Ecrasez ou coupez (en quartier, fruit et écorce comprise) les noix vertes.
Lavez les oranges, coupez-les en petits morceaux sans les peler.
Dans une bonbonne de verre, mettez les fruits, le sucre, le vin, l'alcool.
Bouchez soigneusement
Laissez macérer pendant 40 jours * en agitant tous 1 ou 2 jours
Après ces 40 jours: Filtrez et mettez en bouteilles, bouchez.
Dans la cave, conservez (si vous le pouvez)
--
Bien cordialement.

Dimitri ROGOFF
Artisan Pêcheur
www.finemaree.com
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...